AccueilRenovationPuissance électrique pompe à chaleur : comment la choisir

Puissance électrique pompe à chaleur : comment la choisir

La pompe à chaleur ou PAC est un système de chauffage de plus en plus utilisé. Et pour cause, c’est une solution performante, écologique et économique pour chauffer la maison en utilisant l’énergie renouvelable. Son installation vous permettra d’alléger votre facture d’énergie sur le long terme. Par contre, il s’agit d’un appareil électrique et il faut adapter sa puissance à vos besoins de chauffage pour que son utilisation soit réellement intéressante. Si vous cherchez d’autres solutions d’économies d’énergies, essayez ici différents conseils. Comment choisir la puissance électrique de la pompe à chaleur ?

Quel est le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur ?

Le principe de base d’une PAC est simple : elle dispose d’une unité qui capte les calories contenues dans l’environnement extérieur, soit dans l’air, soit dans un point d’eau. Puis, un composant pouvant être un radiateur (cas de PAC air/eau) ou un parquet chauffant (cas de PAC eau/eau) ou un ventilo-convecteur (cas de PAC air/air) convertit ces calories en énergie thermique pour chauffer l’intérieur de la maison.

Pourquoi adapter le dimensionnement de l’appareil aux besoins de la maison ? Si votre pompe à chaleur n’est pas assez puissante, elle ne peut pas chauffer convenablement les pièces de votre maison même en fonctionnant à plein régime. Vous devrez le coupler avec un chauffage d’appoint qui vous coûtera plus cher au final. À l’inverse, si elle est trop puissante, elle fonctionnera par à-coups et consommera plus d’énergie, induisant forcément un surcoût de facture. L’appareil a tendance à s’arrêter et à redémarrer très fréquemment, d’où des risques d’usure prématurés pour ses composants.

Nous proposons :   Comment remettre une fermeture éclair dans ses rails ?

Comment calculer la puissance idéale pour une PAC ?

Plusieurs facteurs entrent en jeu dans le calcul de la puissance électrique idéale d’une pompe à chaleur. Cette étude est réalisée en amont, avant même le choix du système. La formule tient notamment compte du volume à chauffer, du coefficient de construction, de la température ambiante et de la température de la zone climatique où se trouve le logement.

  • Le volume, exprimé en m³, correspond au volume global du logement = superficie x hauteur sous plafond.
  • Le coefficient de construction, exprimé en en W/(m³.°C), désigne le niveau d’isolation. Il est de 0,7 pour une maison aux normes RT 2012.
  • La température ambiante, en °C, est la température de confort souhaitée par les habitants.
  • La température extérieure de base indique celle de la zone climatique (H1 = -9 °C, H2= -6 °C ou H3= -3 °C).

La formule de calcul est la suivante :

Puissance = Volume à chauffer x Coefficient de construction x (Température ambiante – Température extérieure de base)

Puissance électrique pompe à chaleur : comment la choisir ?

Concrètement, pour une maison de 300 m² dont la hauteur sous plafond est de 2,5 m, construite suivant les normes de la RT 2012 et située dans une zone H2, on obtient ces valeurs :

Puissance = 750 X 0,7 X (21 – (-6)) = 14 175 watts.

Il faut donc à ce logement une PAC d’une puissance de 14,17 kW.

  • Si vous comptez utiliser la PAC comme unique mode de chauffage, ce chauffage dit monovalent doit couvrir tous les besoins de la maison.
  • Si vous êtes dans des zones climatiques trop froides, un chauffage secondaire, type chaudière sera nécessaire. Le chauffage est, alors, dit bivalent. Ici, la PAC doit couvrir 80 % des besoins.
Nous proposons :   Réglementation climatisation voisinage distance : ce que vous devez savoir

Seuls les artisans certifiés RGE sont qualifiés pour calculer le coefficient de construction et réaliser le dimensionnement et l’installation d’une pompe à chaleur. Faire appel à ce professionnel vous permettra aussi d’accéder aux primes et aides de l’État, à l’instar de MaPrimeRevov’, du prêt à taux zéro ou de la TVA réduite pour financer cette rénovation énergétique. Vous pouvez vous renseigner auprès de l’ANAH et des organismes concernés au sujet des conditions et des demandes d’attribution.

Puissance électrique pompe à chaleur : comment la choisir